CARNIEL, UN EXEMPLE A MARSEILLE

"L’entreprise Carniel vient d’être primée. Pas pour son chiffre d’affaires, ni ses bénéfices records mais parce qu’elle reflète la société marseillaise." Mickaël Penverne journal 20 minutes.
A l’occasion de l’étape marseillaise du Tour de France de la Charte de la Diversité, l’IMS PACA a récompensé 5 entreprises pour leur action exemplaire. Dans le cadre de son engagement sociétal, Carniel, basée au coeur de Marseille s’est vue décerner le prix de la "politique diversité", par Olivier Marcaillou, Délégué Général l’UPR PACA et Nacer Debagha, Chargé de mission DRJSCS PACA. En effet l’entreprise fait figure d’exception dans les PME marseillaises, car très peu ont signé la charte de la diversité. Cette charte est un texte d’engagement, proposé à la signature de toute entreprise, quelle que soit sa taille, souhaitant lutter contre les discriminations dans le domaine de l’emploi, et décide d’oeuvrer en faveur de la diversité.
Cette démarche sociétale entamée, depuis plusieurs années, ne vient pas d’une obligation fixée aux entreprises, mais bel est bien des fondements même de la politique managériale de Carniel. Ce prix met en lumière les efforts et initiatives de Carniel, dans sa région, pour mener une politique de recrutement pluraliste favorisant la mixité des profils, à l’image de la diversité de sa ville, Marseille. En effet, Carniel s’efforce de mettre en pratique, l’égalité homme, femme dans l’entreprise, aussi bien dans le nombre, que dans la rémunération.

D’après l’institut Amnyos à la date du 31 Mars 2012, nous constatons dans l’entreprise, une égalité du nombre de superviseurs, une égalité de chargés de projet, 60% de femmes cadres contre 40 % d’hommes, et 71% de téléconseillers femmes, contre 29% d’hommes.
Dans une ville où le taux de chômage est élevé, Carniel, ne cesse de promouvoir la diversité, dans la composition de ses employés, dans la politique même de son recrutement, uniquement basée sur le savoir-faire et le savoir-être des individus. Ainsi le nom de famille, l’âge, le genre, ou encore le quartier d’origine, n’y occupe aucune place.
La société a toujours attaché beaucoup d’importance à l’accueil et à l’intégration de ses salariés, qui se traduit aujourd’hui par un vrai "melting pot" de collaborateurs.
Ce mélange des genres contribue à l’épanouissement de ses salariés et permet à l’entreprise de se développer, en se basant sur des personnes apportant leur savoir, leurs compétences et leurs qualités.

Voir la revue de presse

Voir le communiqué de presse

Journal 20 minutes du 12/10/2012

Album photo